L’église romane de Saint – Nectaire

Notre Dame du Mont Cornadore est célébrée entre autres pour son trésor et ses 103 chapiteaux, en particulier ceux du chœur formant l’un des ensembles les plus remarquables de la sculpture romane.

Durant 10 ans, l’église a fait l’objet d’une restauration complète qui met d’autant plus en valeur son architecture et ses décors.


 

Visualiser en 360°


L’église de Saint-Nectaire couronne le Mont Cornadore et est à juste titre considérée comme l’une des plus belles églises romanes d’Auvergne.

Elle a été construite sous l’impulsion des moines bénédictins de la Chaise Dieu au XIIème siècle (peut-être même au XIème, suite à des fouilles récentes).

Endommagée à la Révolution, elle a été classée Monument Historique dès 1840 et restaurée par l’architecte Bruyère en 1875.

Bâtie en une seule campagne, en lave trachyte et tuf poreux, elle mesure 38 mètres de long, 11 mètres de large sous 20 mètres de haut sous la coupole.

Bien que de petite taille, son emplacement surplombant toute la vallée et le talent de ses bâtisseurs donnent à l’édifice une certaine monumentalité. Son plan est assez typique de l’art roman auvergnat : deux tours de façade, un narthex, une nef de 4 travées, deux collatéraux, un transept avec chapelles orientées, le chevet avec un déambulatoire à trois chapelles rayonnantes.
A l’intérieur, on retrouve des baies en plein cintre, des voûtes d’arêtes pour les bas-côtés et une voûte en berceau pour la nef.

Elle est célébrée également pour son trésor et ses chapiteaux polychromes, en particulier ceux du chœur, formant l’un des ensembles les plus remarquables de la sculpture romane. Ces chapiteaux historiés étaient comme un livre ouvert offrant aux fidèles une forme de catéchisme monumental.

Parmi les thèmes illustrés à Saint-Nectaire : plusieurs scènes de la Passion du Christ (l’arrestation, la flagellation, le portement de croix), la transfiguration, la multiplication des pains, le cavalier de l’apocalypse… L’un des chapiteaux du chœur raconte l’histoire de Saint-Nectaire, évangélisateur de la région.

Quelques chapiteaux intéressants également dans la nef : l’âne à la lyre, Moïse sauvé des eaux…Le trésor, composé du buste de Saint-Baudime, d’une vierge en Majesté Notre-Dame-du-Mont Cornadore, de plats de reliure et d’un bras reliquaire de Saint Nectaire, est visible dans l’église.

Les vitraux sont du XIXème siècle. L’église a fait l’objet d’une restauration complète très récemment (intérieure et extérieure) qui met d’autant plus en valeur son architecture et ses décors.

Joyau de l’art roman auvergnat

Son plan est assez typique de l’art roman auvergnat : deux tours de façade, un narthex, une nef de 5 travées, deux collatéraux, un transept avec chapelles orientées, le chevet avec un déambulatoire à trois chapelles rayonnantes.

Le meilleur moment pour visiter l’église ?  c’est pendant les journées romanes. Quelques jours en été, l’église est dépouillée de ses chaises et ouverte jusque tard le soir. Elle est toute à vous !

A l’intérieur, on retrouve des baies en plein cintre, des voûtes d’arêtes pour les bas-côtés et une voûte en berceau pour la nef. Elle est célébrée également pour son trésor et ses chapiteaux polychromes, en particulier ceux du chœur, formant l’un des ensembles les plus remarquables de la sculpture romane. Ces chapiteaux historiés étaient comme un livre ouvert offrant aux fidèles une forme de catéchisme monumental. L’un des chapiteaux du chœur raconte notamment l’histoire de Saint-Nectaire, évangélisateur de la région.

Le trésor, composé du buste de Saint-Baudime, d’une vierge en Majesté Notre-Dame-du-Mont Cornadore, de plats de reliure et d’un bras reliquaire de Saint Nectaire, est visible dans l’église.

L’église de Saint-Nectaire se visite toute l’année alors n’hésitez pas ! Des visites guidées sont organisées pendant la période estivale.
En été, vous pouvez également découvrir l’église lors de l’un des nombreux concerts qui y sont donnés ou pour les journées romanes avec une nef totalement dépouillée (sans ses chaises).

Accès : L’église est située dans le haut du vieux village de Saint-Nectaire.


Visualiser en 360°


messes août 2018_ Paroisse Ste Marie des Lacs et des Couzes